31/08/2012

Un boom des prêts particuliers ?

Certains vont voir leur banque, d’autres s’en passent ! Mais les prêts entre particulier sont soumis à des lois très strictes en France !

 pret-particulier.jpg

La méthode n’est pas encore flamboyante en France, mais elle progresse et semble trouver de plus en plus d’adeptes. Il faut dire que l’action à réaliser reste simple. Pas besoin d’aller s’adresser à sa banque et perdre du temps en discussions souvent interminables. Là, le prêt se fait instantanément entre proche ou entre amis, et les conditions d’emprunt se déterminent librement entre les parties. Le compte à terme de la personne est alors provisoirement inutile.

Mais il y a un hic ! Ce genre d’opérations n’est pas forcément bien vu en France, et il faut souvent l’autorisation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel. Mais malgré cette régulation, les propositions d’échanges entre particuliers fleurissent, notamment sur le web. Parviendraient-ils à détourner le cadre de la loi ? Un premier site légal est d’ailleurs déjà en place, mais néanmoins contrôlé, avec des utilisateurs qualifiés.  Les pauvres banques seraient-elles oubliées ? Ouvrir un compte chèque auprès de son banquier ne serait-il devenu que superflu aux yeux des particuliers ? Reste à savoir comment la situation évoluera dans quelques années.