23/07/2012

La Banque Postale : trop généreuse ?

La banque en ligne a décidé d’élargir la somme qu’elle accordera aux collectivités locales afin de les aider financièrement.

 argent collectivité.jpg

La Banque Postale a une nouvelle fois prouvé sa bonté en augmentant l’enveloppe financière destinée aux collectivités locales de 2 milliards d’euros à 4 milliards d’euros. Ce soutien intervient après les déficits financiers sans cesse enregistrés par les maires des collectivités depuis quelques temps déjà. Afin de pallier ces problèmes, la Banque Postale a accepté de leur accorder des crédits. Histoire de maintenir leur tête hors de l’eau !

Mais la nage risque tout de même d’être difficile ! L’argent déjà distribué, environ la moitié, serait presque consommé par la demande incessante de financement provenant de toutes les régions de France. Mais l’apport d’argent proposé par la banque en ligne pourrait ne pas être suffisant. Une régulation des trafics de paiement serait alors une solution afin de pouvoir contenter tout le monde. Reste maintenant à mettre en place un tel système !

20/07/2012

La Banque Postale change les règles du jeu

Les options d’utilisation de la carte bancaire de la banque en ligne seront modifiées dès septembre prochain. Et risque de faire des mécontents.

 carte_bancaire.jpg

La rentrée sera différente que la précédente à La Banque Postale. Notamment au niveau des paiements par carte bancaire. La banque en ligne a décidé que le règlement des achats pour les particuliers devra à présent se faire le dernier jour ouvré de chaque mois. Mais ce changement risque de déplaire.

En effet, certains clients ne reçoivent leur paye qu’en début de mois. Ce qui risquerait bien fort de leur empêcher la majorité de leurs retraits et transactions. Ils auraient alors l’angoisse de se retrouver coincés, sans possibilité de prélever ou de payer. Des plaintes se sont élevées depuis l’annonce de l’offre, et une pétition circule même sur la Toile afin de contrer la modification de la banque en ligne. Autant dire que ce scandale risque de faire encore beaucoup de bruit durant ces vacances d’été jusqu’en septembre, mois de lancement officiel de l’offre.

Une décision totalement inadaptée à la situation financière actuelle. Suivant une liste de frais bancaires abusifs mis en place par de nombreuses banques au détriment de leurs clients, ce coup de poker engagé par la banque en ligne ne serait sans nul doute qu’un moyen de gagner un montant supplémentaire de profits.

Pas très glorieux, tout ça !