24/06/2013

Les banques obligées d’intervenir en Chine et en Inde !

Que se passe-t-il dans ces deux pays émergents ? Ne seraient-ils pas devenus vulnérables vis-à-vis de la crise actuelle et de la difficulté chronique des marchés ? Auraient-ils perdu leur immunité quant aux problèmes financiers internationaux ? Rien n’est moins sûr ! Ce qui est sûr, en revanche, c’est que le crédit subit un très gros revers depuis plusieurs jours en Chine, et que l’Inde voit ses capitaux se carapater sous son nez.

La Chine a ainsi vu son taux interbancaire monter à près de 14%, un chiffre catastrophique pour la stabilisation de son marché. Les banques centrales chinoises n’ont eu d’autre choix que d’injecter de l’argent frais pour faire descendre la température. Mais cette situation a inquiété à l’international, les autres pays craignant une mauvaise gestion de ces moments de crise de la part des dirigeants chinois. De plus, en se concentrant sur de possibles réformes bancaires et financières, le gouvernement pourrait laisser à l’abandon le secteur de la bourse et son taux de croissance actuel. Et lorsque l’on connaît la mainmise de la Chine sur le marché boursier international et son influence, il y a raison de s’inquiéter d’un petit coup de barre financier venant d’un tel pays.

Chine_Banque_2010-12-25T102916Z_967236171_GM1E6CP1FFN01_RTRMADP_3_CHINA-ECONOMY-RATES_0.jpg

En Inde, les capitaux s’en vont hors des frontières, laissant les indiens devant un problème de taille : la valeur de leur propre monnaie, la roupie. Cette dernière a plongé à 60R/$, un taux historiquement bas. De ce fait, la banque centrale indienne n’a pu que réagir pour éviter un plongeon plus profond. Mais ça gronde en Asie. A suivre donc !

18:10 Publié dans Finance | Tags : chine, inde, banque centrale | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2012

Commerzbank licencie ses employés

Quatre ans après la crise financière qui avaient secoué l’économie mondiale en 2008, C’est l’Allemagne qui commence succombe partiellement, ce pays tant connu pour son économie solide. Apparemment, le deuxième groupe bancaire en Allemagne Commerzbank a l’intention de licencier 10% de son effectif donc prés de 6000 personnes dans les prochaines années afin de faires des « économies »  dans les coûts de personnel. Nouvelle stratégie du groupe, qui permet de faire des économies pour accroître ses investissements futures.

La banque a déclaré ne pas avoir réalisé ses objectifs fixés de revenus fixés en 2009, donc le passage à un plan B s’avère important pour pouvoir remplir le gap des résultats, ainsi que pour rectifier le dépassement des charges octroyées.

29/08/2012

La banque en ligne Boursorama se met au trading

La Bourse sera mise à l’honneur avec la nouvelle offre de la banque : Boursorama Expert.

trading.jpg

La plupart des clients de la banque en ligne pourrait bien en profiter ! Il faut dire que Boursorama tient tout particulièrement à combler sa clientèle la plus active sur la Bourse. L’extension de son offre n’était donc pas effectuée par hasard. Et non. Elle a maintenant l’intention de suggérer à ses principaux actifs d’investir dans plusieurs marchés. Et pas des moindres, comme le Forex ou encore celui des CFD.

Et tout ceci grâce à son nouveau jouet : Boursorama Expert. Un accès simple et rapide à une multitude de marchés financiers. Pour des échanges toujours plus fluides. Du moins, c’est ce que la banque en ligne espère pour l’avenir. Sans compter que les tarifs avantageux et la facilité d’utilisation du système qui iront avec pourraient les y aider sérieusement.

En voir plus sur le site de Boursorama !

28/08/2012

La situation du livret A en satisfait certains

Certains organismes liés aux domaines de l’habitat proclament leur total assentiment vis-à-vis de la réforme de l’épargne.

 hlm.jpg

Les banques en ligne le gardent un peu en travers de la gorge, malgré le fait qu’elles en retireront des avantages, c’est certain. Mais les mouvements HLM et La Confédération nationale du logement ne cachent pas leur joie suite à la décision du gouvernement. Il faut dire que la hausse de ce plafond d’épargne entraînera tout son lot de logements sociaux. Près de 150 000 par an !

Les logements sociaux seraient donc la principale raison de leur joie. Le secteur de la banque en ligne n’a donc pas trop intérêt à venir plomber l’ambiance. Que cela soit dit !

 

21/08/2012

Objectif : réduire les emprunts !

Malgré une augmentation des prêts, les particuliers auront de plus en plus de mal à emprunter sereinement.

 pret-credit-immobilier-emprunt-rachat-taux.jpg

Les taux de crédit vont bouger ! Mais dans le mauvais sens ! Vous l’aurez compris, ils vont irrémédiablement augmenter ! Pas très bon pour nos affaires, pourrais-je dire. Les sommes à rembourser pourraient alors devenir colossales pour des personnes déjà en difficulté financière. Et le danger des crédits renouvelables sur le compte courant en ligne n’est jamais très loin. La malhonnêteté de certaines banques en ligne est un problème récurrent, celles-ci jouant avec la non-expertise de leurs clients dans le but de leur faire accepter des offres excessives. On en vient quand même à se demander si ouvrir compte bancaire en ligne n’en demeure pas moins piégé !

Mais malheureusement, des clients naïfs se font avoir régulièrement par ces suggestions de mauvais goût. Des mensualités à l’infini sont parfois utilisées et des problèmes de carte bancaire nationale subsistent ! L’encouragement à échanger un prêt personnel contre un crédit actuel ne peut que porter ses fruits. Espérons-le.

 

16/08/2012

L’épargne des français n’est pas au beau fixe

Les banques en ligne, malgré le succès de leurs produits d’épargne, ne peuvent décidément rien faire contre le comportement un poil moins optimiste de leurs clients noté le mois dernier.

 epargne france.jpg

 Ce n’est pas la grande forme chez les épargnants français. Enfin, tout reste relatif, bien entendu. Mais les points de vue convergent vers une confiance moins appuyée vis-à-vis de leurs capacités financières futures. De quoi s’inquiéter tout de même, surtout lorsque l’on fait partie du pays le plus épargnant au monde. Les banques en ligne regardent donc la situation d’un œil prudent, même si le rejet de leurs fameux livrets sera loin de faire l’actualité.

La situation de leurs finances préoccupe donc sérieusement les français, tandis que les dépôts d’épargne augmentent toujours plus. Un certain paradoxe s’installe ici pour les banques en ligne. Le chômage et la crise financière en rebutent ainsi plus d’un et ont insufflé les graines d’un pessimisme naissant parmi les particuliers. Espérons juste qu’il ne prenne pas trop d’ampleur par la suite. 

23/07/2012

La Banque Postale : trop généreuse ?

La banque en ligne a décidé d’élargir la somme qu’elle accordera aux collectivités locales afin de les aider financièrement.

 argent collectivité.jpg

La Banque Postale a une nouvelle fois prouvé sa bonté en augmentant l’enveloppe financière destinée aux collectivités locales de 2 milliards d’euros à 4 milliards d’euros. Ce soutien intervient après les déficits financiers sans cesse enregistrés par les maires des collectivités depuis quelques temps déjà. Afin de pallier ces problèmes, la Banque Postale a accepté de leur accorder des crédits. Histoire de maintenir leur tête hors de l’eau !

Mais la nage risque tout de même d’être difficile ! L’argent déjà distribué, environ la moitié, serait presque consommé par la demande incessante de financement provenant de toutes les régions de France. Mais l’apport d’argent proposé par la banque en ligne pourrait ne pas être suffisant. Une régulation des trafics de paiement serait alors une solution afin de pouvoir contenter tout le monde. Reste maintenant à mettre en place un tel système !