31/08/2012

Un boom des prêts particuliers ?

Certains vont voir leur banque, d’autres s’en passent ! Mais les prêts entre particulier sont soumis à des lois très strictes en France !

 pret-particulier.jpg

La méthode n’est pas encore flamboyante en France, mais elle progresse et semble trouver de plus en plus d’adeptes. Il faut dire que l’action à réaliser reste simple. Pas besoin d’aller s’adresser à sa banque et perdre du temps en discussions souvent interminables. Là, le prêt se fait instantanément entre proche ou entre amis, et les conditions d’emprunt se déterminent librement entre les parties. Le compte à terme de la personne est alors provisoirement inutile.

Mais il y a un hic ! Ce genre d’opérations n’est pas forcément bien vu en France, et il faut souvent l’autorisation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel. Mais malgré cette régulation, les propositions d’échanges entre particuliers fleurissent, notamment sur le web. Parviendraient-ils à détourner le cadre de la loi ? Un premier site légal est d’ailleurs déjà en place, mais néanmoins contrôlé, avec des utilisateurs qualifiés.  Les pauvres banques seraient-elles oubliées ? Ouvrir un compte chèque auprès de son banquier ne serait-il devenu que superflu aux yeux des particuliers ? Reste à savoir comment la situation évoluera dans quelques années. 

29/08/2012

La banque en ligne Boursorama se met au trading

La Bourse sera mise à l’honneur avec la nouvelle offre de la banque : Boursorama Expert.

trading.jpg

La plupart des clients de la banque en ligne pourrait bien en profiter ! Il faut dire que Boursorama tient tout particulièrement à combler sa clientèle la plus active sur la Bourse. L’extension de son offre n’était donc pas effectuée par hasard. Et non. Elle a maintenant l’intention de suggérer à ses principaux actifs d’investir dans plusieurs marchés. Et pas des moindres, comme le Forex ou encore celui des CFD.

Et tout ceci grâce à son nouveau jouet : Boursorama Expert. Un accès simple et rapide à une multitude de marchés financiers. Pour des échanges toujours plus fluides. Du moins, c’est ce que la banque en ligne espère pour l’avenir. Sans compter que les tarifs avantageux et la facilité d’utilisation du système qui iront avec pourraient les y aider sérieusement.

En voir plus sur le site de Boursorama !

28/08/2012

La situation du livret A en satisfait certains

Certains organismes liés aux domaines de l’habitat proclament leur total assentiment vis-à-vis de la réforme de l’épargne.

 hlm.jpg

Les banques en ligne le gardent un peu en travers de la gorge, malgré le fait qu’elles en retireront des avantages, c’est certain. Mais les mouvements HLM et La Confédération nationale du logement ne cachent pas leur joie suite à la décision du gouvernement. Il faut dire que la hausse de ce plafond d’épargne entraînera tout son lot de logements sociaux. Près de 150 000 par an !

Les logements sociaux seraient donc la principale raison de leur joie. Le secteur de la banque en ligne n’a donc pas trop intérêt à venir plomber l’ambiance. Que cela soit dit !

 

21/08/2012

Objectif : réduire les emprunts !

Malgré une augmentation des prêts, les particuliers auront de plus en plus de mal à emprunter sereinement.

 pret-credit-immobilier-emprunt-rachat-taux.jpg

Les taux de crédit vont bouger ! Mais dans le mauvais sens ! Vous l’aurez compris, ils vont irrémédiablement augmenter ! Pas très bon pour nos affaires, pourrais-je dire. Les sommes à rembourser pourraient alors devenir colossales pour des personnes déjà en difficulté financière. Et le danger des crédits renouvelables sur le compte courant en ligne n’est jamais très loin. La malhonnêteté de certaines banques en ligne est un problème récurrent, celles-ci jouant avec la non-expertise de leurs clients dans le but de leur faire accepter des offres excessives. On en vient quand même à se demander si ouvrir compte bancaire en ligne n’en demeure pas moins piégé !

Mais malheureusement, des clients naïfs se font avoir régulièrement par ces suggestions de mauvais goût. Des mensualités à l’infini sont parfois utilisées et des problèmes de carte bancaire nationale subsistent ! L’encouragement à échanger un prêt personnel contre un crédit actuel ne peut que porter ses fruits. Espérons-le.

 

LCL se la joue Blackberry

La banque en ligne a décidé de mettre en place une application sur le fameux smartphone de la société RIM au simple bénéfice de ses clients.

 lcl-particulier-mobile-lcl.jpg

Nouvelle tactique pour LCL ? Ca en a tout l’air. L’heure est à la séduction en ces vacances d’été. Et sa nouvelle offre concerne tout particulièrement l’un de ses terrains de prédilection : le téléphone mobile. C’est donc du tout bon pour la banque en ligne. Permettant autant la consultation de son compte que la réalisation d’opérations bancaires simples, l’utilité de ces méthodes n’est plus à prouver et de plus en plus de mobinautes commencent à s’y mettre.

La gestion de ses économies étant importante, voire essentielle pour chacun, de nouvelles manières de surveillance personnelle de son compte sont toujours les bienvenues. D’ailleurs, aucune banque en ligne encore actuellement ne se refuse à étendre ses offres sur smartphone. Ah, l’évolution de la société !

Plus de précisions ici !

18/08/2012

La Société Générale marchande

La célèbre banque en ligne pose ses marques et sort un produit de placement bancaire plus qu’avantageux nommé Patio 3.

 société générale produit.jpg

Que peut-on attendre d’une telle offre, me dites-vous ? Et bien prenez place, et je vous décrirez les avantages du « Patio 3 Garanti 4-8 ans ». C’est ce que les clients de la banque en ligne pourront entendre dans les prochains jours de la bouche de leur conseiller bancaire. La banque ne s’est pas fait prier pour lancer un produit bancaire qui devrait former ses propres vagues auprès du grand public.

En plus de permettre une poussée des marchés économiques ainsi qu’un fort taux de rendement, la banque en ligne s’est permis de faire plaisir aux investisseurs en tous genres en boostant leur possibilité d’action. Ingénieux. D’autant plus que la Société Générale semble de plus en plus apprécier les investisseurs. De là à ce qu’ils jouent le jeu de l’offre de la banque en ligne jusqu’à son échéance complète, il n’y a qu’un petit pas.

16/08/2012

L’épargne des français n’est pas au beau fixe

Les banques en ligne, malgré le succès de leurs produits d’épargne, ne peuvent décidément rien faire contre le comportement un poil moins optimiste de leurs clients noté le mois dernier.

 epargne france.jpg

 Ce n’est pas la grande forme chez les épargnants français. Enfin, tout reste relatif, bien entendu. Mais les points de vue convergent vers une confiance moins appuyée vis-à-vis de leurs capacités financières futures. De quoi s’inquiéter tout de même, surtout lorsque l’on fait partie du pays le plus épargnant au monde. Les banques en ligne regardent donc la situation d’un œil prudent, même si le rejet de leurs fameux livrets sera loin de faire l’actualité.

La situation de leurs finances préoccupe donc sérieusement les français, tandis que les dépôts d’épargne augmentent toujours plus. Un certain paradoxe s’installe ici pour les banques en ligne. Le chômage et la crise financière en rebutent ainsi plus d’un et ont insufflé les graines d’un pessimisme naissant parmi les particuliers. Espérons juste qu’il ne prenne pas trop d’ampleur par la suite. 

14/08/2012

Le taux du livret A maintenu

Le gouvernement et la Banque de France se sont mis d’accord pour un maintien de la rémunération du livret d’épargne à 2,25%. De bon augure pour les particuliers et les banques en ligne.

 livret a.jpg

Il restera comme tel. Le taux de rémunération du livret le plus utilisé en France se maintiendra à son niveau et ne bougera pas d’un centième. Le secteur de la banque en ligne  peut s’en frotter les mains. Ce qui attire les particuliers l’attire aussi, bien évidemment. Une rémunération décente fera ainsi plaisir à leurs clients, ce qui les verra se jeter devant les entrées des banques et sur les sites internet des banques en ligne.

Un avenir serein donc de ce côté-là pour la banque en ligne, qui continuera certainement à faire des ravages avec la mise à disposition auprès de sa clientèle de ses livrets A et autres livrets de développement durable.